top of page

Et si vous étiez hypersensible ?

Dernière mise à jour : 11 mai 2023



Ces derniers temps, j’ai travaillé avec comme appui un livre que je vous recommande sur «l’Hypersensibilité ». #hypersensible #communication

« Fort comme un hypersensible » de #MauriceBarthélemy et #CharlotteWILS, psycho praticienne - Éditions Lafont.


Dans ce monde aseptisé par les conventions sociales, nous considérons souvent la sensibilité comme un défaut.

En période post Covid, la pandémie nous a obligé à tirer quelques leçons et peut-être permis de replacer l’humain au centre de nos relations -avant l’intérêt.

D’où un début de prise en compte des « soft skills » dans les recrutements qui nous laisse plein d’espoir.

Et si effectivement être «hypersensible » était bien un atout ?La personne au sein d’une équipe capable de ressentir les malaises avant qu’ils ne fassent trop de dégâts, la personne capable de médiation, d’apaiser les conflits et de communiquer davantage?

L’hypersensible est celui qui -toutes antennes levées- prévient les autres du danger, des méfaits du bruit passé inaperçu, de la phrase mal interprétée, d’une lumière aveuglante, du mal-être d'un équipier, des personnes toxiques etc…:

L'hypersensible, c’est le «chien de garde» ou « l’éclaireur » du groupe.

Un véritable trésor dans toute équipe qu’on veut stable.

Ce livre est donc Édifiant. Et je remercie les auteurs d’avoir donné la parole à des gens comme nous et surtout de montrer que la sensibilité est non seulement une force mais l'huile nécessaire aux rouages de la société !


Symptômes les plus courants:

-Hyperesthésie (sensibilité aux sons/ lumière etc…)

-parfois Sur-réactions aux événements

-Hyperlogorée (la parole d'auto-rassurance et de construction du raisonnement) ou timidité extrême

-Empathie & perception de l’autre très développée même sans communication -j’appelle cela des «antennes »!

-un peu trop susceptible : facilement blessé par les remarques d’autrui -l'AUTRE est très (trop ?) important à nos yeux

-impression que nos émotions dépassent "la norme" d'où une certaine culpabilité

-souvent très entier : à "fond", catégorique, pragmatique

-très (trop ?) positif voire utopiste etc… : redonne souvent espoir aux autres

-Pensée en "arborescence éclatée" : fatigante mais très élaborée, efficace pour solutionner les problèmes car créative et déterminée ; c'est l'aspect positif d'être "entier".


NB parfois l’Hypersensibilité est associée aux TDA et à l’hyperactivité


Chez l’Hypersensible les IRM et encéphalogrammes montrent des zones cérébrales de l’attention, de l’empathie et des émotions plus développées et plus actives que la norme.

Et l’hérédité en est responsable à 47%: c’est un don de nos prédécesseurs.


Quelques techniques si c’est votre cas:
Gérer !

-l’environnement (plus calme et dépouillé),

-créer un sas avant le sommeil (respecter le temps de rémanence d’activité)

-Maîtriser et expliquer à l’entourage que c’est notre fonctionnement

-Savourer ses émotions: elles sont une qualité relationnelle exceptionnelle,

-mais quand elles dérapent en sûr-émotivité, admettez quand même que cela peut venir de vous 😉

-trouver de l’amour et l’amitié stables mais inventifs (pour briser la routine).

-pour réguler et maitriser : sport, yoga, art, solitude et surtout la communication avec un/des interlocuteurs bienveillants et capables de comprendre -les autres, oubliez-les simplement !

Respirez et sachez apprécier : parce que les hypersensibles sont indispensables à la cohésion sociale !

Bref, on a bien besoin de tout le monde ! CFP@ cabinetjustehumain.com


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page