top of page

J'utilise l'approche SYSTEMIQUE: Qu'est ce donc?

En psychologie en Europe, quatre grands courants théoriques principaux sont enseignés et utilisés. La psychanalyse, l’approche centrée sur la personne (ACP), la thérapie cognitive comportementale (TCC) et la systémique. La pratique la plus courante en France est celle centrée uniquement sur la personne (ACP). Pour exemple, s’il a pour patient un membre d’une famille, le psychologue refusera de recevoir un autre membre de cette même famille. La thérapie systémique vient des USA, reste très peu pratiquée en France et est déjà bien différente sur ce point.



L’approche systémique se distingue des autres approches dans sa façon de comprendre les relations humaines. Elle considère que l’humain fait partie d’un système et de sous-systèmes qui ont chacun des règles, des valeurs, des attentes différentes. Et ceci influence l’individu qui lui-même à une influence sur son entourage. Par exemple : La mère d’un enfant pourrait être à la fois : une mère, une fille, une sœur, une femme (en couple ou non), une employée avec un rôle professionnel, une collègue, etc. Chacune de ces identités est un rôle qui s’inscrit dans un sous-système. S’ajoute à ces rôles la culture de la personne, mais également la culture dans laquelle elle vit, celle de sa famille, du partenaire, etc.

« Ainsi, en psy systémique, le praticien a en tête la complexité de chacun et voit les relations comme n’étant pas linéaire (une cause a un seul effet) mais comme circulaire (différentes causes peuvent avoir différents effets).

Pour explorer ces éléments, dans le cadre du suivi d’un enfant ou d’un adolescent par exemple, le psychopraticien peut recevoir un patient seul ou inviter d’autres personnes aux séances. Il pourra également au besoin travailler en collaboration avec les écoles, pédiatres ou autres professionnels impliqués dans la situation car ils font également partie des systèmes du patient. Le psychologue pour enfants et adolescents travaille avec la parole mais a également la possibilité d’utiliser des exercices, outils et jeux thérapeutiques.

Dans tous les cas, il s’intéressera non seulement au patient mais il apportera aussi une importance à son environnement, aux compétences déjà présentes, aux solutions déjà essayées et mises en place, aux valeurs des individus, à leurs rôles, etc.h

L’objectif n’étant pas d’apporter un savoir tout fait mais de construire et réfléchir AVEC le patient et d’inclure son entourage dans sa « guérison »

Dans le cadre du soutien psychologique de l’enfant, l’adolescent et de la famille, des problèmes autour du rôle de parents, dans la famille, à l’école, dans la construction de l’identité de l’enfant, sont tous autant de thèmes pour lesquels l’approche systémique est une bonne indication. » Pr.Veronica Puebla Waldmeyer -Université de Lausanne


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page